Lorsque je n’ai rien à cacher, la lumière de mon attention consciente n’est plus compromise par un secret, une honte,…Mes relations ne sont plus chargées d’intentions cachées. La simplicité et la clarté règnent dans ma vie, car il n’existe pas de tromperie. Vous avez tous, en ce moment même, en vous, cette clarté à votre disposition si vous avez le courage de communiquer sans hésitation tout ce que vous pensez et ressentez, avec respect et bienveillance. C’est un geste de confiance, un consentement à être visible et vulnérable.

Si je nourris une pensée qui juge/condamne un autre, je peux la nier, la déguiser ou la projeter sur une autre personne. Ou bien je peux l’amener à la surface pour lui accorder attention et guérison. Je peux dissimuler mes pensées ou bien je peux les sortir/dire/partager/communiquer. Cela permet d’évacuer la densité de la dissimulation et de conscientiser ma peur et ma culpabilité. Et le rôle de l’autre serait de ne pas de juger ou de condamner, mais plutôt d’écouter avec compassion. Il n’existe personne qui ne fasse pas de fautes, ou n’a de pensées jugeantes,… L’erreur, l’offense de l’un envers un autre, avec ou sans intention, est une chose banale/humaine. Me justifier signifierait que je m’accroche à elles, m’obligeant à les défendre encore et encore. Je pourrai essayer de les dissimuler aussi… Quelle perte d’énergie et de temps ! Le choix m’appartient.

Confesser mes peurs, mes sentiments d’imperfection, mes offenses et mes griefs. Amener l’obscurité de mes pensées et sentiments secrets dans la lumière de mon attention consciente. Il n’existe pas de « faute » qui ne puisse être corrigée. Il n’existe point d’offense qui ne puisse être comprise/pardonnée.

Des fautes sont commises et je suis reconnaissante pour chaque faute que je fais (ça prend parfois un peu de temps ;-)). Chaque erreur est une opportunité de m’élever, de mettre en lumière les zones sombres de ma pensée. Une personne qui admet ses erreurs est un phare de lumière pour les autres. Un canal pur par lequel la lumière brille. Lumière disponible à tous. A chacun de s’exercer au « jeu » de la vérité/authenticité/respect. De soi à soi, la rayonner, mettre en pratique au quotidien en retirant autant que possible jugement/ compétition/ rancœur/ envie/ avidité… qui obstruent le passage du flux d’amour à travers nos cœurs.

De la théorie à la pratique :

J’accepte de perdre mes vieilles habitudes. M’ouvrir à une autre perception de moi/du monde, c’est forcément me heurter à de vieux schémas, à mes peurs anciennes qu’il faudra dépasser. Autant m’y préparer… 😉 (> Canalisation de groupe)

Mon être est plus vaste et moins limité que je ne le croie à l’instant présent : j’en prends conscience. Jung parlait de nos « il.limites ». Nous sommes capables, tous, d’entrer en contact avec d’autres niveaux de réalité. Si nous n’y parvenons pas, c’est à cause de notre mental qui nous répète que c’est impossible. Il est temps de le mettre un peu de côté et d’écouter nos intuitions et de voir/ressentir les synchronicités.

Webinaire et atelier pour : ouvrir, développer et avoir accès à votre sens de l’intuition. Apprendre à lui faire confiance pour que l’intuition prenne la place qui lui revient en tant que force positive pour guider votre vie. Quel que soit le niveau où vous vous situez, cet atelier vous aidera à vous sentir à l’aise lorsque vous utiliserez votre intuition, de façon simple, pratique et efficace (> Rdv pour le webinaire le 29/01 à 20h)