Le changement continue, c’est intense.
Je n’ai plus le luxe d’un processus lent. Il est radical et profond.
Dans mon corps physique et mes corps énergétiques, mon cœur, mon âme et mon esprit. Je choisis de suivre le flow: mon énergie augmente, mes capacités sont accrues, ma sensibilité et mon intuition / connexion se développent encore plus.

Lorsque je fais cela, c’est moi qui deviens la lumière que je cherchais. Chaque geste d’acceptation de soi dévoile la puissance de ma lumière intérieure et éclaire mon chemin. Il se peut qu’elle n’ éclaire que 2m devant moi, mais c’est déjà très bien comme ça. Je ne peux pas voir clairement mon chemin quand je regarde le bout de mes pieds, les guides m’ont expliqué, qu’ alors, je suis dans l’ombre de mes doutes et de mes peurs. Quand je regarde au loin, très loin, c’est éclairé par la lumière de mes illusions, de mes manques à combler et de mon manque d’estime.
Le juste chemin est éclairé de la lumière venant de l’intérieur, de mon cœur.

Comment puis-je faire pour nourrir cette lumière intérieure?

Il y a beaucoup de techniques différentes.
Je dois partir à la découverte de ce qui me convient maintenant.
Cela peut être: rendre grâce à mon corps et lui «donner» une nourriture saine, regarder un film qui me fait rire, voir des amis et partager un moment, danser, chanter, promener mes chiens dans la nature et leur faire un câlin, respirer en conscience, anticiper un bon moment (cela stimule la production de dopamine, l’hormone du bien-être), méditer, prier, faire plaisir et se faire plaisir, Bref: arroser mon jardin intérieur, prendre le temps de ressentir la lumière, puissance qui m’habite et observer l’augmentation des synchronicités, des échanges et des mouvements.

Cela m’aide à sortir de l’illusion «je suis trop ou pas assez …», me fait prendre conscience des fardeaux que je dois encore éliminer, des relations épuisantes, des habitudes dégradantes et m’amène vers la transformation, de plus en plus de simplicité, de pureté. Ne pas rester captif de l’illusion car cela aura des répercussions immédiates, affaiblissant mes vrais sentiments / perceptions / ressentis et minimisant mes habilités / dons / talents.
Quelque fois, durant ce processus, je me sens au beau milieu d’une noirceur, l’obscurité profonde.

Qu’est-ce que je peux faire?

Soit je peux me taper dessus, me voir comme une ratée et condamner le Ciel, le monde entier. J’appelle «au secours» et personne ne semble m’entendre, ni me tendre la main. Sentiments de rejet, abandon, solitude, incompréhension, … OU … Je peux accepter où j’ en suis: «Me voilà dans le chaos et on dirait qu’il n’ y a pas la moindre lumière. C’est très bien. J’en suis là, tout simplement. Pas de jugement. Pas de condescendance. Acceptation ».

Cette période me dit: «Ouvre ton cœur, renforce ton corps physique, accorde-toi des vrais temps de repos, garde un état d’esprit joyeux pour être pleinement dans la conscience du processus».
Ainsi retrouver et rester connectée à la magie du canal que je suis; et que vous êtes toutes et tous !