A l’heure actuelle, mon énergie d’action a changé.

Avant, plus j’essayais de « faire » dans ma vie, plus forte était ma peur de perdre. J’ai une personnalité très « yang », dans l’action et plus je fais, plus je suis limitée dans/par cette expérience. Alors que l’énergie du moment me demande d’être… Comment switcher cela pour moi?
Comment mettre fin au « faire », « penser » et « réagir » émotionnellement aux pensées/actions des autres qui en fin de compte me limitent. Ma difficulté venait du fait que je ressentais que mettre fin à quelque chose, c’était un peu « comme mourir à » ce quelque chose… Mon côté « abandonnique », mes ressentis de « rejet » refusaient cette « mort », refusaient la fin. Quand mes pensées/actions étaient prises dans le scénario de la pensée des autres, mes pensées personnelles n’existaient pas ou peu. J’avançais/grandissais mais petit à petit, repousser chaque fois un peu plus loin mes limites me demandait beaucoup d’énergie. Souvent, sans le savoir, j’étais dans la résistance. Fatiguée. Et comme je vous le dis régulièrement : « Il ne faut jamais négliger notre capacité de résistance aux changements ! » 😉

Quand je mettais fin à quelque chose (relation, mécanisme, comportement,…) parce que cela ne me convenait pas/plus (forcément que cela ne me convenait plus puisque cela venait de la pensée des autres…), j’avais le sentiment moi aussi qu’il y avait quelque chose qui mourrait en moi, que j’allais mourir tout simplement… donc résistance totale, souffrance émotionnelle/physique.

Alors comment switcher ? Comment laisser mourir, sans mourir moi ? Comment me faire comprendre que c’était la « chose » qui prenait fin et pas moi ?

D’abord me mettre au calme et être disposée à expérimenter ce genre de changements. Je sais, je sens que chacune de mes pensées libérées des résidus du passé, est libre de la peur. La peur qui m’empêche d’être moi-même. Il existe toutes sortes de pratiques spirituelles qui peuvent m’amener à balancer par-dessus bord tous les dogmes et comportements anciens. Entrer dans mon chemin, investir Ma vie et répondre à l’appel à la paix, à la joie, au bonheur. Ma pratique, celle que je transmets dans mes ateliers c’est la voie de l’intuition et celle des guides.

Mon chemin de vie n’est pas toujours comme je l’imaginais mais mon intuition guide mes pas. La spiritualité authentique n’est pas linéaire, elle n’est pas normative. La connexion à mon intuition et à mes guides ne me dit jamais : « Fais ceci et fais cela, et cela se passera comme ci et comme ça ». La spiritualité active et connectée avec cette invisible « super équipe » fait que je ressens les infos comme une évidence, quelque chose de clair, léger, centré et spontané. Et ça va vite ! A moi maintenant d’agir et de commencer à renforcer ma confiance en moi donc, grâce à l’énergie des guides, c’est mon estime de moi qui va grandir. Chaque pensée qui est libre de la peur, chaque action qui est libre de l’obligation de « faire », de « sauver » ou de « guérir » est magique. Elle opère avec une efficacité spontanée, ce n’est pas un produit issu de mes connaissances mais de ma confiance en mon intuition et ma connexion avec les guides. Cela s’apprend et demande au début un petit peu de discipline, comme l’apprentissage d’un nouveau sport.

Depuis que j’ai appris à vivre avec cette merveilleuse et bienveillante « équipe », je ne peux plus ignorer lorsque quelque chose cloche dans ma vie, je suis face à des situations qui me forcent à faire des choix différents dans tous les domaines de ma vie. Et là, le switch se fait ! En écoutant et agissant différemment, je m’allège et mon taux vibratoire augmente. Je rentre de plus en plus dans ma puissance. Mon chemin de vie s’ouvre à moi et prend tout son sens.

Avec amour,

Marie