L’énergie actuelle me dépouille de tout ce qui n’est pas authentique et aligné en moi/pour moi. Dans ces moments secouants, inconfortables, il est bon de me souvenir que : « L’Energie (le Divin, la Source,… – vous l’appelez comme vous voulez) agit pour moi et pas contre moi ».

Actuellement, les déclencheurs extérieurs sont énormes. Les émotions, comme le jugement, peurs, colère sont fortes et difficilement supportables par leur intensité et les vagues intérieures (ups and downs) qu’elles provoquent. Ces « exercices de vie » me montrent ce qui doit encore être pensé/pansé/aimé en moi. C’est un grand nettoyage final avant une résurrection à soi.
Les puissants déclencheurs me servent à traverser plus rapidement ces changements. Je mets à profits tout ce que j’ai appris… Ma connexion aux guides accélère le processus. Je m’occupe de régler mes problèmes : plus de conflits, déni, projections sinon blocages, résistance accrue qui engendrent de la douleur et renforcent des émotions comme la frustration, colère, tristesse,…
« J’accueille, j’accepte et je traverse » et j’en sors ‘grandie’ grâce à l’énergie de l’Amour.

Je quitte les anciens schémas (perte, deuil, tristesse) et en même temps, je suis déjà dans cette nouvelle dimension/unité (joie, harmonie) dont je ne connais ni les règles, ni les codes. J’arrive dépouillée, libérée, « mise à nu » des anciens schémas avec un sentiment de « homard sans carapace » : fragilisée, exposée face à la nouveauté. Il y a de quoi être chamboulée et fatiguée aussi.

Mon corps physique est impacté.

« J’accueille, j’accepte et je traverse » et j’en sors avec plus de discernement et d’authenticité grâce à l’énergie de l’Amour.

Je prends le temps de me reposer, je me donne du temps « off » bienveillant, cocoonant pour intégrer (corps/cœur) ces nouvelles énergies. Du temps pour m’accompagner à trouver ma vérité, retrouver/reprendre ma puissance, me poser les bonnes questions, entendre les messages des guides et avoir la bonne impulsion.

Je prends la responsabilité de ma propre lumière/énergie et j’assume mon incarnation. Par ces vagues d’énergies transformatrices, il y comme une grande mutation intérieure, mes dons et capacités évoluent, se déploient davantage. Tout cela progressivement, dans le respect de moi, de mon temps, de mes résistances/blessures. Petit à petit, je gère mes émotions et je dompte mon égo.

« J’accueille, j’accepte et je traverse » et j’en sors plus respectueuse de moi/des autres. J’intègre l’énergie de l’Amour.

Il y a aussi une nouvelle forme de lien dans toutes mes relations (de moi à moi, de moi aux autres) personnelles, professionnelles, amoureuses,… J’arrive à maintenir mon propre espace, mes limites. Patience, observation, acceptation et aussi une connaissance intuitive accrue de ce qui est nécessaire. Je reste au plus près de mes valeurs, je n’accepte plus des relations au scénario compliqué ou prévisibles.

« J’accueille, j’accepte et je traverse » et je m’ouvre au partage en toute sécurité dans l’énergie de l’Amour.

Peu importe ce que je fais, je me donne le droit à l’erreur, sans jugement surtout : c’est un nouvel apprentissage. Mon « progrès spirituel » ne doit pas être mesuré sur la base du nombre de leçons que je reçois, ni même sur le nombre de leçons que j’ai apprises, mais sur mon désir/intention de ne pas m’identifier à elles, de sentir que je suis bien plus que ça, qu’il y a quelque chose de bien plus grand que ça. Et immédiatement, j’ouvre ma perspective de vie. A chaque fois, il y a un élargissement et un approfondissement de conscience. Une extension du cœur au-delà des limites que j’imaginais. C’est guérir des blessures du passé et découvrir une nouvelle foi et une nouvelle confiance.

J’apprends à être 100% moi dans tout ce que je fais/vis.
J’ose exister!